Démarche PDF Imprimer Envoyer

DU NATIONAL AU LOCAL
Le programme national multi-échelle Inventaire, Gestion et Conservation des Sols (IGCS) est coordonné au niveau national par le Gis-Sol et mis en œuvre localement en collaboration avec des partenaires régionaux et départementaux. Le Référentiel Régional Pédologique (RRP) constitue la plus petite échelle d’IGCS (1/250 000). Un document de référence intitulé Cahier des Clauses Techniques Générales fixe les grandes lignes nationales depuis la réalisation jusqu’à la labellisation des bases de données. Les choix méthodologiques restent cependant à l’appréciation AGROCAMPUS OUEST, maître d’ouvrage régional.

 

LES ETAPES DE REALISATION DU RRP
Depuis 2005, et l’initiation de Sols de Bretagne, plusieurs étapes ont concouru à l’achèvement du RRP :

BILAN ET PERSPECTIVES
Le volet cartographique du programme Sols de Bretagne, initié en 2005, est achevé. Les bases de données graphiques sont finalisées et chaque département dispose d’une carte des pédopaysages constitués chacun de plusieurs types de sols dont le mode d’organisation et la superficie sont connus. Les bases de données sémantiques sont également complétées.
Des contrôles de la qualité de ces bases et de leur conformité avec le Cahier des Clauses Techniques Générales sont réalisés par l’unité InfoSol de l’INRA d’Orléans. Le résultat de ces contrôles donne lieu aujourd’hui à des corrections des bases de données.


L'année 2012 a été marqué par l'attribution d'une certification qui correspond à un label de qualité délivré par le Ministère en charge de l’Agriculture. Dans le cas de Sols de Bretagne, le niveau de label intermédiaire visé au début du programme a été proposé par InfoSol et deux experts indépendants puis validé par le comité scientifique d’IGCS. Il correspond aux RRP pour lesquels la surface couverte par des études pédologiques préexistantes représente 30 à 50% de la région, et à un niveau de résolution des levés d’un site décrit pour 400 ha et d’un site décrit et analysé pour 4 000 ha. La caractérisation des UCS, UTS, profils et horizons est suffisamment riche pour permettre l’obtention de cartes thématiques variées.
A terme, il sera possible d’enrichir les bases de données et d’évoluer vers un niveau de label supérieur. Les nouvelles informations ponctuelles acquises pourront être affectées à une UTS et des UTS supplémentaires seront créées dans le cas où le rattachement à un type existant n’est pas possible. De même, la précision de l’organisation spatiale des sols dans les UCS et du tracé même des UCS sera envisageable.

Mise à jour le Mercredi, 14 Novembre 2012 08:42